BIOGRAPHIE

PARLONS UN PEU DE MOI...

Choix de l auteure

Née en 1963, je suis originaire de la belle région de Québec. Au troisième rang d’une famille de six enfants (quatre filles et deux garçons), j’ai connu une enfance relativement paisible et sans histoire.  

Pendant toute la durée de mon secondaire, j’ai fait partie d’une chorale amateur nommée « les Crescendo ».  En cinquième secondaire, alors âgée de seize ans, j’ai coanimé un « microthon », d’une durée de vingt-quatre heures, dans le cadre d’une activité parascolaire à la polyvalente de Charlesbourg. Tout un défi pour la jeune fille un peu timide que j’étais!

Au CÉGEP, j’étudie d’abord en graphisme, mais j'ai vite fait de me rendre compte que ça ne répond pas du tout à mes attentes. L’année suivante, je m’inscris donc dans une école de coiffure et d’esthétique. J’obtiens mon diplôme, mais n'exercerai jamais le métier. Au mois de septembre 1982, je décide de retourner au CÉGEP, cette fois en art vestimentaire. Pas encore tout à fait ce que je veux faire de ma vie. L'année suivante, avec l’accord de ma mère et la bénédiction de mon père, je déménage en banlieue de Montréal afin de poursuivre mes études au collège LaSalle, en dessin de mode. Je suis enfin sur la bonne voie.

En 1985, je remporte le concours des jeunes designers du Québec, organisé dans le cadre du salon international de la jeunesse.  Au cours de cette même année, je décroche le premier prix du concours des jeunes créateurs de Cowansville. J’obtiens également un prix d’excellence pour la création et la confection de la robe de bal de la duchesse de Montmorency, dans le cadre du Carnaval de Québec. Ouf! Quelle année!

En 1987, soit deux ans après être sortie du collège, je démarré ma petite entreprise « Line Bordeleau design ». À l’automne de cette même année, je dessine et signe ma première collection. Malheureusement, on me vole tous mes échantillons avant même qu’ils ne soient présentés aux acheteurs. Plus déterminée que jamais à me tailler une place dans ce milieu, je signe une deuxième collection et participe au Salon du prêt-à-porter. En 1990, la conjoncture économique ainsi que la naissance de ma première fille m’obligent à mettre fin à ma brève carrière manufacturière. Par la suite, je travaille dans l’industrie de la mode à titre de dessinatrice, puis de patronniste. En octobre 2001, je décroche une petite subvention à mon centre local de développement, pour mettre sur pied un service de patron sur ordinateur destiné aux PME et aux grandes entreprises manufacturières se spécialisant dans le vêtement pour dame. Je me classe également parmi les sept finalistes au concours « Entrepreneuriat 2000-2001 », à Beauharnois.

De l’aménagement d’intérieur à la photographie en passant par la peinture à l’huile, l’architecture et l’aménagement paysager, j'ai exploré depuis presque toutes les facettes de l'art. Artiste dans l'âme et autodidacte passionnée, j’aime explorer et apprendre par moi-même.

En septembre 2002, j’abandonne le milieu de la mode pour me consacrer entièrement à l’écriture. Pendant les douze années qui suivront, je serai habitée jour et nuit par mes personnages. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×